Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 09:10
Pour commencer sur les thèmes historique, attaquons nous à un sujet qui provoque de fréquentes erreurs.
C'est bien simple : demandez à quelqu'un qui s'intéresse vaguement à l'histoire mais n'a jamais particulièrement creusé la chose, ce qu'était Jules César.
Vous avez de grandes chances pour qu'il vous réponde que ce cher Jules était empereur romain.
Et pourquoi ne le penserait-il pas, puisque même le Figaro le dit par le biais de son sous-titre, "Un marbre de l'empereur, le front ridé, peut-être exécuté de son vivant, a été découvert dans le fleuve à la hauteur d'Arles en 2007" ?

Cependant, inutile de faire durer plus longtemps le suspense (déja quelque peu limité) de ce billet : non, Jules César, ou Caius Julius Caesar, pour ceux qui préfèrent la VO, n'a jamais été empereur.

Mais alors d'où vient cette erreur si fréquente ?
Probablement en partie du fait que César porte le titre d'Imperator.

"Mais alors, il est bien empereur !", me direz-vous.
Eh bien non.
Ou alors, c'est qu'il y a un problème : d'autres généraux romains, comme Pompée ou encore Marius, ont porté le titre d'Imperator, et personne n'irait dire qu'ils sont empereurs.

La confusion vient du fait que si le mot empereur provient bien de l'Imperator latin, ça n'en est pas pour autant la signification originelle.
L'Imperator, sous la République romaine, c'est tout simplement le général victorieux, l'homme qui a mené ses troupes à la victoire.
Par la suite, dès le premier empereur romain, Auguste, le titre ne sera plus attribué aux généraux, et ils ne pourront plus non plus procéder à des triomphes à Rome comme cela était auparavant permis aux grands généraux, car toute victoire sera présumée être due à l'empereur, même s'il n'était pas présent sur le champ de bataille, et le titre d'Imperator sera porté de droit par les empereurs, devenant ainsi synonyme de ce terme.

L'attribution de ce titre à César (suite notamment à ses campagnes victorieuses dans les Gaules), combinée à sa carrière politique, qui le voit remplir petit à petit une bonne partie de l'espace public, est vraisemblablement ce qui provoque cette confusion tendant à faire de lui un empereur romain.
César a bien été nommé dictateur à vie, peu de temps avant sa mort, mais il faut appréhender ce terme dans son sens d'alors.
La dictature, sous la République romaine, est une magistrature d'exception, prévue par les institutions. En période de crise, le Sénat peut nommer un consul dictateur, lui octroyant d'immenses pouvoirs pour une durée de six mois.
L'innovation de César réside donc dans le caractère perpétuel de cette magistrature d'exception, mais ça ne fait pas pour autant de lui un empereur.

Ce qui permet de dire qu'Auguste, qui triomphera des guerres civiles qui suivent l'assassinat de César, est le premier empereur, c'est la quantité de pouvoir civils, militaires, religieux et moraux qu'il accumule sur sa personne (sans doute ferai-je un billet sur Auguste, un jour), ce qui n'est pas une caractéristique de César.

A partir de maintenant, lorsque la conversation des diners mondains que vous fréquentez assidument tournera autour de César (ce qui arrive très fréquemment, bien sur), vous saurez q'il n'a pas été empereur et pourrez ainsi briller et impressionner les autres convives par l'immensité de votre savoir.
Merci qui ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Setebos - dans Histoire romaine
commenter cet article

commentaires

Max 14/04/2011 12:48


Merci pour cette explication !


Wood 22/11/2008 19:13

Petite question d'un ignorant : y a-t-il un mot en latin pour dire "empereur" ?

Ou bien faut-il considérer que le mot "imperator" signifie "empereur" à partir d'Auguste ?

Setebos 23/11/2008 10:13



Le régime impérial n'ayant jamais été formellement proclamé, il n'y a pas de mot pour dire réellement "empereur" en latin.


En fait, au Haut-Empire, le mot désignant l'empereur est princeps, et on parle alors de régime du principat.


Les historiens considèrent généralement que ce principat (régime dirigé par le premier des citoyens) évolue en dominat, dirigé par un dominus, à partir de Dioclétien. Régime qui est donc
plus ouvertement monarchique.






Richard Lejeune 09/08/2008 09:52

Quelle bonne idée de remettre ainsi les pendules à l'heure ! J'ai "bataillé" pendant 33 ans pour faire comprendre à mes Etudiants cette importante distinction entre empereur et imperator (dans le sens de général victorieux).

Je découvre ce matin - très vite, trop vite - votre blog (qui me semble éminemment intéressant), suite à votre visite sur le mien, pendant mes vacances.
Le temps de défaire les valises et de proposer mon premier article de rentrée, mardi prochain, et je reviendrai, si vous le permettez, dans le courant de la semaine prochaine, avec grand intérêt, consulter vos articles.

A bientôt

Richard

Setebos 09/08/2008 11:25


Au plaisir de vous revoir, alors. :)


Khodorkovsky 07/07/2008 00:01

Merci Moffy!

Setebos 07/07/2008 21:06


De rien Khodorou !